Accueil / Actualité / L’ANNEE JUDICIAIRE 2021-2022 S’OUVRE À LA COUR D’APPEL DE BOUAKE

L’ANNEE JUDICIAIRE 2021-2022 S’OUVRE À LA COUR D’APPEL DE BOUAKE

 17 Vues,  1 Vues aujourd'hui

L’audience solennelle de rentrée judiciaire 2021-2022 de la Cour d’Appel de Bouaké s’est tenue, le mercredi 17 novembre 2021, au Palais de justice de Bouaké, en présence du Directeur de Cabinet, Bernard KOUASSI, représentant le Garde Des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, du Préfet de la Région du Gbêkê, Préfet de Bouaké, TUO Fozié et des autorités administratives, militaires et coutumières locales, ainsi que des chefs de juridictions du ressort de ladite Cour.

Cette cérémonie a été marquée par deux (2) temps forts : l’installation officielle, dans leur fonction, de six (6) magistrats nouvellement affectés, dont trois (3) présidents de chambre et trois (3) avocats généraux, et la prestation de serment de cinq (5) nouveaux magistrats, dont trois juges et deux substituts du procureur de la République près le tribunal de première instance de Bouaké, qui entament leur carrière de Magistrat.

Le Procureur Général, Bernard KONE, a, dans son réquisitoire, donné les grandes lignes qui vont meubler cette nouvelle année judiciaire, notamment, la lutte contre l’orpaillage clandestin qui détruit les sols, crée des conflits, favorise la traite et le trafic des enfants.

Le Premier Président de la Cour d’Appel de Bouaké, KPLI Désiré, installé dans ses fonctions, le 4 juin 2021, et qui présidait cette audience solennelle de rentrée judiciaire, a, quant à lui, fait le point de l’année judiciaire écoulée.

La Cour d’Appel de Bouaké a rendu 862 arrêts, toutes matières confondues, sur un total de 1018 affaires à traiter. Un bilan satisfaisant qu’il souhaite encore élever au cours de l’année judiciaire 2021-2022.

Haut