Accueil / A la Une / LA COUR D’APPEL DE BOUAKE EFFECTUE SA RENTREE JUDICIAIRE

LA COUR D’APPEL DE BOUAKE EFFECTUE SA RENTREE JUDICIAIRE

 990 Vues

L’audience solennelle de rentrée judiciaire de la cour d’appel de Bouaké, marquant le début des activités de la juridiction, s’est tenue, le mercredi 16 novembre 2022, au palais de justice de Bouaké, en présence du Directeur de Cabinet du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, KOUASSI N’Guessan Bernard, représentant le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Jean Sansan KAMBILE.

Cette cérémonie a été marquée par l’installation officielle de cinq (5) magistrats et la prestation de serment d’un (1) nouveau magistrat qui entame sa carrière professionnelle. Parmi les magistrats installés, figurent deux (2) présidents de chambre, un (1) conseiller, deux (2) avocats généraux et un (1) juge d’instance.

Le Premier Président de la Cour d’Appel de Bouaké, KPLI Désiré, s’est dit heureux de recevoir dans sa juridiction de nouveaux magistrats : « C’est toujours un bonheur pour une juridiction, comme d’ailleurs dans toute famille, de recevoir de nouveaux membres qui sont, nécessairement, sur le plan du travail et de la connaissance, une source d’enrichissement » a-t-il indiqué. Il s’est dit convaincu que par leurs qualités intellectuelles, la Cour d’Appel connaitra un rayonnement particulier.

Par ailleurs, le Premier Président a encouragé son jeune collègue au travail et lui a demandé de se souvenir, en toute circonstance, de la formule de son serment et de s’en servir comme boussole.

Au cours de l’année judiciaire écoulée, avec un effectif de seize (16) magistrats, la Cour d’Appel de Bouaké, a rendu huit cent quatre-vingt-huit (888) décisions, toutes matières confondues, sur un total de mille cinq cent cinq (1505) qu’elle a traité, soit un taux de traitement de 84%.

En marge de cette audience solennelle de rentrée judiciaire, le Directeur de Cabinet a rencontré les magistrats et greffiers exerçant dans les tribunaux et sections de tribunaux du ressort de la Cour d’Appel de Bouaké, afin de leur délivrer les recommandations du Garde des Sceaux, pour cette année judiciaire 2022-2023.

Haut